Projets conduits par l'ISSI

1. Projet FISC - ISSI

Titre du projet : « Promoción de la participación del colectivo de enfermería con equidad a partir de la higiene y promoción de salud en Kinshasa R.D del Congo »

Les participants à la première formation des infirmiers chef-de-services des 6 hôpitaux ciblés par le projet à l'ISSI. Ce projet d’une durée de 36 mois (2004 – 2007) avait pour objectif le relèvement du niveau de l’hygiène de 6 hôpitaux de Kinshasa : Les Cliniques Bondeko et Ngaliema, l’Hôpital Général de Makala, l’Hôpital de Kintambo, l’Hôpital Provincial Général de Référence de Kinshasa et l’Hôpital Saint Joseph. Les médecins, infirmiers et techniciens de surface et les membres des comités d’hygiène de ces 6 structures ont été formés en hygiène hospitalière et ont été accompagnés dans leur travail au quotidien par des coordinateurs en hygiènes (1 coordinateur pour chaque structure) pour une meilleure application de ce qu’ils avaient appris.

 

Photo - Les participants à la première formation des infirmiers chef-de-services des 6 hôpitaux ciblés par le projet à l'ISSI.

 

2. Projet AECID- CODESPA- ISSI

Titre du projet : « Consolidation de la paix reconstruction de la RDC par la formation de 2.300 infirmiers et infirmières de Kinshasa en Education pour la santé, hygiène hospitalière et en santé maternelle et infantile ».

Ce projet de l’ISSI approuvé et appuyé par l’Agence Espagnole de Coopération et de Développement (AECID) à travers la fondation espagnole CODESPA a duré 36 mois (2006-2009) Durant ces 36 mois 28 séminaires de formation continue ont été organisés : 10 en éducation pour la santé, 7 en hygiène hospitalière, 6 en santé maternelle et 5 en santé infantile. Ces séminaires ont été animés par 32 formateurs locaux et 10 venus de l’étranger. Ainsi 2.411 infirmiers et infirmières venant de 25 institutions de santé tant publiques que privées ont été formés.

 

Photo - banderole du projet AECID-CODESPA-ISSI et les participants à la formation en hygiène hospitalière du mois de janvier 2009.

3. Projet UE- IECD- ISSI

Titre du projet : « Amélioration de l’hygiène hospitalière et communautaire de Kinshasa et du Bas Congo par la mise en place d’une CEllule pour la Promotion des Pratiques d’HYgiène (CEPPHY) ».

Ce projet qui a duré 52 mois, a principalement été appuyé par les fonds de l’Union européenne pendant les 36 premiers mois et par les fonds de l’AFD après la fin du financement de l’Union européenne. Le troisième projet de l’ISSI s’est inscrit dans la suite du premier. La grande innovation apportée par celui-ci est la création au sein de l’ISSI de la CEllule pour la Promotion des Pratiques d’HYgiène, CEPPHY, en mars 2008. L’objectif principal du projet était d’améliorer l’hygiène communautaire et celles de structures de santé à Kinshasa et au Bas Congo, et à partir de 2011 à Lubumbashi. Ce projet comprenait 3 volets : le volet communautaire, le volet écoles infirmières et le volet hospitaliers. Dans le volet communautaire, durant la durée du projet : plus de 10% de la population de Mont Ngafula a été directement sensibilisée, plus de 6.700 enfants ont été sensibilisés dans les écoles primaires et secondaires, et 10.800 à Lubumbashi, plus de 44.000 feuillets et 17.300 à Lubumbashi, et plus de 6.500 spots télévisés et 2.330 à Lubumbashi ont été diffusés, auxquels s’ajoutent 45 émissions télévisées, 30 articles dans la presse écrite, ainsi que la participation à différentes journées et évènements. Dans le volet écoles de formation des infirmières : plus de 3.300 étudiants et 160 enseignants ont bénéficié de formations dans 15 écoles (ITM et ISTM) des 3 provinces. Grâce au plaidoyer de la CEPPHY auprès du Ministère de l’Enseignement Supérieur, le référentiel de l’enseignement supérieur des corps de santé (ISTM et facultés de Médecine) intègre depuis 2012 un programme d’hygiène hospitalière. Dans le volet hospitalier : 17 hôpitaux ont bénéficié des prestations de la CEPPHY, dans les 3 provinces.

La procédure d’appui de la CEPPHY inclut : un état des lieux initial (score CEPPHY, à partir de la cotation de 34 items), un apport théorique portant sur l’entretien de l’environnement, la gestion des déchets et l’hygiène des mains, des formations-action, un accompagnement, des audits de pratiques, et un nouvel état des lieux. C’est ainsi que : plus de 2.000 personnels de santé ont été formés, 33 audits ont été faits, 1.052 protocoles ont été remis, l’état des lieux moyen a progressé (de 28% à 58% pour les 9 CH des 3 premières années, de 42% à 58,6% pour les 5 CH faits la dernière année de programme). Les comités d’hygiène ont été installés, les membres ont été formés, des réunions d’accompagnement se sont tenues ; La mise en réseau des CH a été réalisé ; Les prélèvements microbiologiques ont été faits, bien qu’en très petit nombre. La CEPPHY a continué et continue de former le personnel soignant et les techniciens de surface de quelques hôpitaux de Kinshasa, du Bas Congo et de Pointe Noire au Congo Brazzaville.

Photo - Les étudiantes de la 2ème année de l'ISSI, accompagnées de mesdames Janine Bendayan et Michèle Hebraud expertes hygiénistes françaises, sont en route pour une matinée de sensibilisation dans les ménages d'un quartier de Mont Ngafula 1.